BILAN DU 8° MOIS DE GROSSESSE


Et me voici maintenant dans mon 9° mois !
Bon sang je n'arrive pas à croire que je sois déjà en train d'écrire cet article...
Ma Citrouille peut arriver quand elle le souhaite maintenant, nous sommes prêts (ne nous manque que quelques touches de déco dans sa chambre), et visiblement, à ce stade, bébé est prêt aussi ! Le tout étant que tu arrives en merveilleuse santé mon bébé.


Mon 8° mois n'a vraiment pas été de tout repos. J'ai senti mon entrée officielle dans le dernier trimestre à ce moment là ! Le poids de mon ventre est vraiment devenu gênant au quotidien. J'ai cette merveilleuse sensation d'être devenue une baleine échouée quand je veux me relever ou me tourner. Me pencher pour ramasser un objet est devenu un défi du quotidien (j'essaie de le prendre comme un jeu du coup ^^").


Un soir, confortablement installée devant Ink Master, j'ai senti le potiron descendre, comme ça d'un coup, sans prévenir ! J'avoue avoir eu un petit peu peur sur le coup. Depuis, mes sensations ont changé. 
Je me suis mise à avoir quotidiennement des contractions non-douloureuses (les fameuses Braxton Hicks) en début de soirée, et lorsque je fais un petit effort de marche surtout. Du coup, je n'ose plus trop sortir seule en ville maintenant, de peur que le Travail ne se déclenche...

Suite à un faux mouvement, je me suis retrouvée avec le haut du dos bloqué. Je ne pouvais plus rien faire, c'est d'ailleurs pour cela que je ne suis pas revenue sur blog plus tôt. Il m'était vraiment devenu impossible d'écrire, de me poser assise, j'en étais arrivée au point de manger debout. J'ai toujours mal, mais tout de même moins qu'avant, et j'espère vraiment que ça passera avant mon accouchement, en attendant, vive l'homéopathie et les massages. 

Mes cours de prépa à l'accouchement sont terminés. 

J'ai eu mon rdv à la maternité et tout s'annonce bien, bébé est en place, le col commence à s'ouvrir légèrement mais reste long, bref Tout se met en place. 

Aux dernières nouvelles, j'avais 10,6 de tension. J'ai pris une dizaine de kilos (je n'ai pas de balance chez moi, je ne sais donc pas précisément). Pour autant, je me sens en forme et assez frustrée de ne pas pouvoir faire tout ce que je veux...

J'ai hâte de retrouver mon corps, et étant assez réaliste, j'ai peur que ce soit impossible... Je veux un peu le beurre et l'argent du beurre. J'ai très peur de ne pas me reconnaître, d'avoir la peau du ventre trop distendue, de ne pas me plaire après cette grossesse. Alors on me dira que mon corps aura accomplie le plus bel exploit qui puisse être, que ce sera les marques de la vie que j'aurais donnée etc. Oui je sais tout ça. Mais voilà j'ai vraiment peur de ces marques-là... J'ai peur de ne toujours pas être à l'aise dans mon corps, et honnêtement, je commence à me manquer un peu. Mon corps rien qu'à moi me manque.

Je meurs d'envie de courir, et lorsque la SF de l'hôpital m'a dit que je ne pourrais pas reprendre le sport (même pas le yoga) dans les deux mois suivants la naissance, j'avoue que ça m'a mis un petit coup au moral. Mais j'ai vu d'autres jeunes mamans reprendre au moins le yoga tout de suite après la naissance de bébé, alors je vais me renseigner un petit peu à ce sujet. D'ailleurs, si vous avez repris le sport tout en douceur avant vos séances de rééducations périnéales et que vous avez des conseils à me donner, je prends avec plaisir ! 

Beaucoup de tendresse. Un dernier resto en amoureux. 

Celui où nous étions allés au tout début de notre histoire, et nous parlions déjà des prénoms qui nous plairaient pour nos enfants... 

La valise est prête.


Nous avons tout ce qu'il faut à la maison pour accueillir la citrouille comme il se doit (sauf ce que nous avons oublié et qui nous manquera sûrement terriblement quand nous serons mis sur le fait accompli et qu'il faudra se rendre à la pharmacie de garde ! ). 

J'ai peur de ne pas être à la hauteur. J'ai hâte d'être envahie par ce Tsunami d'Amour. 

J'ai peur. J'ai hâte. J'ai le trac de croiser ton regard pour la première fois, et je ne pense qu'à ça.
C'est un bon résumé de ma situation actuelle.



18 commentaires

  1. Tu seras une maman merveilleuse !
    Alors oui, c'est sûr, après une grossesse il faut réapprendre à aimer son corps. Oui, il aura changer car il s'est modifié pendant 9 mois pour y faire grandir un petit bébé tout mignon. L'adage veut qu'il faut 9 mois pour une grossesse et 9 mois pour que le corps s'en remette.
    Pour le sport, dans un premier temps, prends le temps d'appréhender ton nouveau rôle de maman et le rythme de bébé. Tu seras peut-être en pleine forme certains jours et d'autres, tu seras épuisé (parce que oui, c'est épuisant les premières semaines avec un bébé).
    Tu sais que je ne suis pas à filer des tonnes de conseils mais ceux-là, je te les donne : dors dès que tu peux; profite de chaque instant car oui, ça passe trop vite; fais des tonnes de photos pour immortaliser l'évolution... Profite de ce tsunami d'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie <3
      Oui j'avais lu ce petit ratio 9mois/9mois en effet ^^
      Après, je me doute bien que ce sera épuisant, et surtout au début, il faudra trouver notre rythme... Mais c'est vrai qu'à l'épuisement, le Yoga était ma réponse, et il va falloir que j'apprenne à lâcher prise différemment, à me décharger des tensions autrement...
      Et je prends tes conseils toujours bienveillants avec plaisir :) Merci pour tout !
      Je t'embrasse !

      Supprimer
  2. Oh ma chérie, ne t'inquiètes pas pour ton bidou, tout se remettra en ordre vite fait et tu n'as pas pris beaucoup de poids ! N'ais pas hâte, tout arrivera à point nommé et ce que tu vis en ce moment, on ne le vis pas 50 fois, alors profites-en encore ma belle ! Le petit bout ou la petite bichette va bientôt arriver et ton coeur va l'aimer tout de suite, sans nul doute. Tu verras, tu seras émerveillée d'avoir fait ton bébé, avec ses petits pieds, ses petites mains et tout ce qui fait un être humain.
    Tu vas être une Maman et tu seras à la hauteur, ne t'inquiètes pas. Je t'embrasse bien fort ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr ^^Je profite aussi l'air de rien, je sais bien que ce sont nos dernier moment où il n'est "rien qu'à moi" et où on me laisse être en paix, j'en profite aussi pour me reposer quand je peux du coup !
      "Mon" petit être humain... Fait avec tout l'amour du monde !
      Merci pour tes gentils mots douce Bridget !
      A bientôt, et plein de bisous !

      Supprimer
  3. La fin n'est pas de tout repos.
    Je suis sure que tu vas très vite retrouver ta silhouette. Tu n'as pas "enflé", seul ton ventre est rond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien nous verrons ! J'espère que ça ira,etpuis... au pire on fera aller, même si ça doit prendre plus de temps ^^"
      Bisous !

      Supprimer
  4. Pour ton dos, n'y a-t-il pas moyen de voir un ostéopathe si jamais il y avait une manip' possible ? Ce serait dommage que tes mouvements soient limités ou des positions douloureuses le jour J.
    Au niveau de ton corps, ne te prends pas la tête. Je pense vraiment qu'on peut retrouver un corps qui nous plaît (même si c'est pas forcément celui du départ) en le faisant travailler, le tout c'est de trouver le temps et la motivation pour le faire. Mais vu comme tu en parles, je ne doute pas que tu y arriveras. Par contre sois vraiment très prudente avec la reprise. Je crois sincèrement qu'il vaut mieux respecter le repos indiqué, après tout dans certaines cultures c'est carrément l’alitement.
    Même si c'est différent je pense toujours à la fois où je me suis cassée le bras (je suis toujours handicapée). Je ne regrette pas d'avoir suivi les consignes pour m'assurer la meilleure guérison possible et le moins de séquelles par la suite. Le moral en avait pris un coup de ne pouvoir faire certaines choses, mais je savais que c'était pour mieux les reprendre par la suite. Ça ne m'a pas empêchée de remonter à cheval bien avant que tout soit résolu (ça a mis 1 an et demi de toute façon alors heureusement !) mais je me suis quand même abstenue plusieurs mois. Le peu que ça a duré j'en ai souffert mais je ne regrette pas : quand j'en vois certains bâcler leur rééducation et souffrir encore des années après alors que ça aurait pu être évité, l'impatience se paye cher.
    N'y vois aucun jugement de ma part surtout, je m'exprime parfois durement mais ce n'est pas le but.
    A mon avis le plus important c'est d'être dans l'instant, y compris lorsqu'il faudra commencer à s'occuper de ton potiron, ne te prends pas la tête et profite, tu verras plus tard à quel point tu auras été plus qu'à la hauteur !
    Si on ne te revoit pas d'ici là je te souhaite une rencontre magique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Je le prend très bien et t'en remercie au contraire ! Surtout que tu as "vécu" la situation avec le cheval donc tu vois très bien de quoi je veux parler. Parce qu'au final le Yoga m'a réellement sauvé la vie, aussi bien au niveau émotionnel que physique. Et dès que j'arrête, je sens les douleurs revenir dans mon corps. Ça n'est pas seulement de la coquetterie, et c'est pour ça que j'ai peur de rester aussi longtemps sans une activité qui m'est si bénéfique au jour le jour. Mais je sais que tu as raison, et ce serait vraiment bête au final que je veuille reprendre plus tôt, et que je me retrouve à ne plus pouvoir pratiquer pendant plus de deux mois !
      Alors je vais essayer de prendre sur moi.
      Comme je le disais plus haut dans un autre commentaire, il va falloir que je trouve une autre façon de me décharger, aussi bien physiquement que mentalement.
      Merci beaucoup Fanny en tout cas ^_^

      A bientôt ! Des bisous !

      Supprimer
    2. J'aime aussi beaucoup le yoga, j'ai pratiqué tout au long de ma grossesse, et j'ai repris avec un cours spécial maman bébé deux mois après l'accouchement.
      Si tu ressens le besoin de faire quelque chose pour aider ton corps, alors je t'oriente vers les livres de Bernadette de Gasquet. Elle propose des exercices inspirés du yoga, comme la fausse inspiration thoracique qui sert à aider à faire remonter les organes, tonifier le périnée et les abdominaux profonds pour aider à retrouver un ventre plat.
      Je l'ai pratiquée quelques heures après l'accouchement, et c'est le seul exercice que j'ai pratiqué les semaines suivant mon accouchement. Mon ventre s'est remis très vite ( même s'il n'a plus tout à fait le même aspect, et que ma peau manque de tonicité, il est tout de même plat.)
      Je te souhaite une très belle rencontre très avec ta citrouille.

      Supprimer
    3. Merci pour ton commentaire ! :) Oui Bien-être et maternité c'est un peu ma Biblie ^^D'ailleurs, je pense franchement que c'est en grande partie grasse à elle si mon dos s'est enfin remis ! Je m'étais dit que de toute façon si lundi ça n'était pas passé j'irai voir un osthéo même si mon médecin était contre. C'est une merveilleuse idée le cours de yoga maman bébé, j'espère trouver ça dans ma petite ville, je vais me renseigner ! En tout cas, les avis semble converger, je vais devoir bel et bien attendre ^^"
      Merci beaucoup et à très bientôt !

      Supprimer
  5. J'ai connu les petits désagréments de fin de grossesse. Courage à toi pour ces derniers moments fusionnels avec ton petit bout. La suite sera tout autant fusionnelle, mais aussi très différente, tu verras ❤ En attendant, passe de belles fêtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! <3
      Et merci d'être passé par ici ^^

      Supprimer
  6. tu es une bien jolie futur maman
    gros gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable Chacha Merci beaucoup ^3^
      Plein de Bisous !

      Supprimer
  7. Je viens de lire ton article et c'est marrant mais je retrouve beaucoup de questions et de sensations que j'ai moi même ressentie. La peur de l’après, mais à quoi vais je ressembler.oui oui donner la vie c'est merveilleux mais faut pas oublier qu'on a encore une vie aprés. Pour ma part le ventre est forcément un peu lache les muscles ne sont plus tendus mais franchement y a pas de quoi paniquer. Le pire ça sera les vergeture sur les deux cuisses celles là j'ai beau les huiler il y en a une paire qui resteront. Ensuite la sensation de vouloir récupérer son corps, son corps à soi. Quand on est enceinte on a pas trop le droit de dire c'est bizarre, c'est comme si j'avais un petit alien dans le bidou, je voudrais bien passer un moment seule. Et pourtant je crois que nous sommes beaucoup à penser toutes ces petites phrases. Enfin pour le sport figure toi que je voulais m'y remettre directo après l'accouchement , tranquillement mais le plus vite possible. Et bien là aussi on apprend. Il vaut mieux faire la rééducation du périnée avant de reprendre toutes activités sportives. Même si tu as un périnée en bon état tu sentiras une lourdeur parfois après un long moment debout ou une marche un peu trop longue . Tous tes organes vont peser dessus donc il ne faut pas le négliger sinon bonjour les résulta plus tard. Ma sage femme m'a également appris à faire des abdos sans l’endommager, adieu tous les mouvements qui consistent à rapprocher les épaules du bassin (en gros). je vais reprendre un entrainement en salle pour refaire un peu de muscle et mon petit victor à déjà 5mois.Pour le yoga je dirais que passé 4mois c’était jouable tout en faisant bien attention aux différentes postures. Voilà un témoignage de plus mais si ça peut te permettre de te sentir mieux ;-) bon courage pour la fin c'est le plus difficile car on en peut vraiment plus ^^ bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha oui je crois que c'est encore un peu tabou de se penser en tant que Femme alors que nous devrions à 1000% nous représenter en tant que Mère... Et je conçois tout à fait que mon discours puisse sembler complètement superficiel, surtout pour celles qui ont vraiment du mal à avoir un bébé, mais comme tu dis, on a encore une vie après... Et je pense qu'il faut vraiment oser parler de ce genre de mal-être sans culpabiliser ^^ Aaaaah malheureusement, les vergetures, j'en ai pas mal qui datent de mes 6 mois de jeune fille au pair en Irlande (8 kg en 6 mois, bien plus rapidement que pour ma grossesse donc !) j'ai réussi à ne pas en gagner de nouvelles, mais oui c'est horrible à faire partir (Impossible même ? - En tout cas, elles sont toujours là). Quant à la sensation de récupérer son corps, baaaa oui, à un moment donné, on a surtout hâte d'avoir notre bébé dans nos bras... Alors oui l'osmose, la communion parfaite, le secret originel caché dans nos entrailles, c'est beau, c'est magique et il faut profiter de ces moments là, mais lorsque l'on est obligé de se réveiller la nuit pour se mettre à quatre pattes, replacer les coussins, juste pour pouvoir se retourner, on fini par avoir envie de récupérer son corps. Je comprends pourquoi c'est tabou hein ! J'ai vraiment l'impression de me plaindre comme une petite occidentale à la vie trop belle là ^^"
      Et merci beaucoup pour ton témoignage (je pense que vous avez achevé de me convaincre, je vais attendre ^^") Je rêve de m'inscrire en salle de sport aussi ! ça va faire 3 ans que je n'y ai plus mis les pieds !
      Merci beaucoup ! Plein de bisous !

      Supprimer
  8. Oooh !! Tu es tellement belle !
    Tu seras une merveilleuse maman, je n'en doute pas !
    Je pense à toi et je suis sûre que tout se passera bien pour ton accouchement.

    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu es adorable ! tes mots me touchent beaucoup ^^ Merci du fond du coeur !
      Plein de bisous !

      Supprimer

Laisser un Commentaire