L'Alchimie

Nous en rigolons quelques fois avec Elsa lorsque nous préparons nos tambouilles cosmétiques ou pour la maison : C'est de l'Alchimie ! De la magie ! On se prend aussi pour des sorcières.
La vérité c'est que la magie a toujours fait partie de ma vie. Mon enfance a été bercée par des histoires de sorcières, chaque grotte visitée en avait sûrement abrité autrefois, chaque forêt était un refuge pour des créatures toutes plus merveilleuses les unes que les autres. Lorsque j'allais chez mes grands-parents, je pouvais aller voir la maison d'un petit lutin, je pense même l'avoir aperçu une ou deux fois avec son bonnet à grelot ! Les traditions qui se cachent au cœur des saisons, les bienfaits que l'on récolte directement au cœur de la nature,c'est finalement ça la magie quotidienne dans ma vie. Un flacon de pissenlits, de la poudre de rose sur mes joues, de précieux minéraux dans mes bijoux... Autant de cadeaux précieux que nous a fait la terre !
Si le paganisme s'est imposé à moi comme une évidence, c'est sans doute parce que j'ai réellement vécu les traditions au fil des saisons avec mes parents, la table dressée pour les ancêtres à la Toussaint, aller couper un arbre à Noël, décorer les œufs à pacques... Notre nourriture dépendait aussi en partie du jardin, de la chasse, de nos achats chez la bergère aussi, et tout cela ne peut pas se faire sans patience, il faut attendre le bon moment, la bonne saison. 

C'est finalement une assez jolie métaphore de la vie. En ce moment, j'ai l'impression de trouver la bonne recette dans ma vie, l'Alchimie prend bien à ce qu'on dirait, je ferai en sorte que ça dure. Je comprends pourquoi la pluie est tombée de manière si virulente sur ma famille il y a quelques mois, c'est aujourd'hui le temps des récoltes. Ce ne sont pas les fruits que j'avais plantés qui poussent, non ce sont des graines que j'avais plantées il y a bien plus longtemps : mes rêves d'enfants !
Je n'avais même pas osé les arroser. Réaliser ses rêves d'enfants... Quelle idée immature... Mais il faut croire que depuis toutes ces années, en silence, ils me menaient sur le bon chemin. 
Je n'ai jamais été aussi sereine de toute ma vie. Les gens se plaignent de leur travail sans cesse dans mon entourage, alors que je suis heureuse de me lever tous les matins pour donner vie à ces rêves anciens ! 
Ils représentent ce que j'étais avant que l'école et le monde en général ne me changent un peu trop. 

Cet été est un peu le temps de la renaissance pour moi, je me redécouvre et j'arrive enfin à être en accord avec moi-même, sans avoir peur du regard des autres. Je me sens plus forte parce que je prends de plus en plus conscience que je fais partie d'un Tout. Et c'est ce Tout, qui me permet de vivre mes rêves. 
L'alimentation saine (et bio autant que faire se peut) a enfin repris une place importante dans ma vie, et je suis tellement plus en forme, mes ongles ont durcît, je dors mieux aussi. Je n'ai plus de jardin mais un maraîcher me vend des paniers de légumes qu'il a cultivé dans le plus grand respect de la terre. Ma façon de prendre soin de moi aussi tend a être de plus en plus naturelle.  Et je chante ! Oh oui je chante ! En forêt, au bord de la mer Méditerranée, et les deux sont aussi magnifiques. Mes bijoux sont un petit peu le résultat de tout cela. J'ai trouvé les collections à venir pour cet hiver et aussi l'été prochain, j'y pense chaque jour et j'attends le mois d'octobre aussi patiemment que possible pour pouvoir passer une nouvelle commande et vous faire des bijoux qui auront réellement l'air d'avoir poussés dans des arbres ! L'été prochain, j'espère vous donner l'illusion que mes bijoux auront été créés par des sirènes. Je prévois aussi de vous préparer quelques surprises, quelques bougies et de magnifiques bougeoirs fait par ma mère, des peintures sur bois et sur pierre également, le tout dans l'univers du Bosquet. Un univers que je veux magique, onirique, féerique et en accord avec la terre. 
Je tiens à ce que la magie soit partout dans ma vie. Mais surtout n'hésitez pas à me donner vos avis pour les nouvelles collections, cela me tient énormément à cœur.

Deux matinées par semaines, je veille sur une muse, elle est si belle et souriante, je pense que c'est vraiment une muse =) Lorsque je regarde ses progrès, je me souviens que nous sommes tous passés par là, et je revois les petites victoires de la vie sous un autre jour. En fait, nous sommes encore en train de passer par là, à une échelle différente, mais j'aime à penser que nous avons encore le droit à l'émerveillement, surtout dans les choses simples.  Cet été, mes gestes ont changé et se sont voulu plus lents, plus doux, je m'en rends compte maintenant. 

En attendant la nouvelle collection dans quelques mois, j'aimerais vous montrer cette paire de boucle d'oreille qui se trouve en boutique depuis déjà plusieurs semaines (mieux vaut tard que jamais ^^").
 Elles se nomment Athanor :


Les trois pierres réunies ici ont pour propriétés de développer la Lumière intérieure et la créativité.
L'estampe est très légère, elles sont donc très agréables à porter.
La dolomie rouge, recommandée pour les écrivains, artistes et inventeurs favorise l'inspiration.
L'aventurine rouge est recommandée pour les personnes en baisse d'énergie, afin de retrouver leur motivation.
Enfin, le quartz laiteux adoucie et apaise, cette pierre est parfaite pour les personnes nerveuses ou un peu agressive dans leurs expressions. 
L'Athanor évoque le four philosophique utilisé en Alchimie. 

Et puisque l'on ressort les anciennes créations, j'ai peint l'autre soir. Quelques fois, des arbres rouges s'échappent de mes rêves. 




8 commentaires

  1. Très beau billet ! Tu es décidément pleine de talents, et ton plus grand est certainement de savoir VIVRE et non pas de te contenter d'exister ! Bisous et belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me touche beaucoup, merci !
      Je te souhaite une douce soirée, bisous ^^

      Supprimer
  2. Ben moi j'aime beaucoup t'avoir près de nous !
    Ça change aussi beaucoup de choses dans ma vie et donc dans notre vie et c'est que des choses positives !
    Merci d'être telle que tu es !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ! Tu fais partie de ces changements positifs qui sont arrivés dans ma vie, je suis vraiment heureuse de t'avoir trouvé =) Merci pour tout ce que tu m'apportes <3

      Supprimer
  3. Olalala gros coup de coeur pour ces boucles d'oreilles ! féériques ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Merci ^^ Tu peux les retrouver en boutique et même choisir les pierres qui te plairaient si tu veux ^___^

      Supprimer
  4. Bonjour Torhia!
    Je répond à un commentaire que tu m'avais laissé sur le blog (TheGreenMoon) il y a un moment. Je voulais te remercier de l'avoir laissé.
    Merci parce que la moindre marque d'affection aide beaucoup face à l'inévitable, face à ce qu'on ne peut contrôler, face à la douleur.
    Merci parce que tu faisais partie de mes lectrices (même si ce blog là va sûrement fermer).
    Merci parce qu'il m'a permis de découvrir ton blog et qu'il est désormais dans mes favoris :)

    Comme tu le disais dans ton commentaire, la douleur est constante, elle est bien présente, repart, revient parfois à la charge, occasionnant des peines et des larmes, un peu comme la vie et ses cycles... On est bien impuissants et souvent, je repense à mon père et à mon tout petit chat, en ayant mal au coeur, sans trouver de réponse, je pense à ma mère qui doit affronter cette solitude, je pense aussi à ceux qui ont perdu quelqu'un et je me dis que la vie est parfois dure mais qu'on est tous égaux.
    Je n'ai jamais pensé que ton histoire était insipide par rapport à la mienne, tout simplement parce que ce genre de drame, que ce soient des fausses-couches ou des IMG, est un cataclysme propre à chacun. C'est ce que j'ai toujours dit à mon mari : oui, nous sommes anéantis par la perte de notre enfant. Oui, on est en colère, triste, perdu, et j'en passe. Mais le monde continue de tourner lui. La cataclysme est dans notre vie, pas dans celle des autres. Qui eux ont parfois leurs cataclysmes.
    Alors je te comprends, la douleur, la déception, les rêves brisés puis malgré tout, le tout petit être qu'on porte en nous, il prend une place énorme dans notre vie, bien avant qu'il ne vienne au monde... Tes pertes ne sont pas moins pire que la mienne, comme tu le dis, ce sont nos étincelles que l'on porte dans nos cœurs et oui, nos êtres disparus sont dans toute chose, je le pense aussi.
    Voilà, désolée pour le long commentaire, il m'a fallu du temps pour parvenir à y répondre.
    Je passe souvent par ici alors peut-être à bientôt!
    Bonne journée à toi, bon automne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais ne soit pas désolée, ton commentaire est magnifique. Magnifique et plein d'une douce tristesse que nous avons du apprivoiser, mais ça fait partie de nos vies, de nos histoires. Je suis un peu triste d'apprendre que tu veux fermer ton blog, j'aime te lire, mais je comprends.
      Merci de comprendre, pour la plupart des gens, une fausse-couche n'est rien... (ce qui a tendance à être encore plus lourd à porter...).
      Je te souhaite tant de bonnes choses, que la vie te soit douce à nouveau, que tu puisse rayonner être heureuse et en paix. le processus d'une véritable acceptation est très long (comment accepter cela) pourtant petit à petit, il est nécessaire, pour les gens qu'on aime, pour la chance que nous avons d'être encore en vie malgré tout. J'espère que nous avons eu notre dose de cataclysme et que tout iras bien maintenant.
      A bientôt je l'espère.
      En te souhaitant une douce nuit étoilée.
      )O(

      Supprimer

Laisser un Commentaire